Histoire de l’EPF

Les débuts de l’EPF Créée en 1925 sous l’impulsion d’une ingénieure, Marie-Louise Paris, l’École, alors appelée l’IEF (Institut électromécanique féminin), forme des jeunes filles au diplôme d’ingénieur électromécanicien. Elle comporte aussi une section courte, préparant aux postes de dessinatrice ou d'aide-ingénieur. En 1933, l’IEF devient l’École polytechnique féminine (EPF) avec l'ajout d'une année supplémentaire d'études (passant de 2 à 3 ans) et d’une